Comment devenir le roi du barbecue


Dans les années 50, le terme barbecue apparait dans la langue française car ce mot vient du hispano-américain « barbacoa » signifiant une claie en bois servant à griller la viande. En effet, il s’agit de l’appareil de cuisson où les aliments sont placés sur une grille ou sur une broche, et exposés au rayonnement d’une source de chaleur.  Il existe plusieurs types de barbecues et son secret de réussite réside dans la connaissance des différentes techniques adaptées à chaque type de viande à griller.

Maîtriser l’allumage du barbecue

barbecue.jpg

Pour faire les barbecues, plusieurs techniques peuvent être utilisées pour faire un allumage mais la condition est que le feu soit allumé au moins 45mn à 1h avant le barbecue pour obtenir  des braises suffisamment incandescentes. Pour allumer les barbecues, on peut prendre un papier journal chiffonné, noué ou exploiter la méthode du puits de combustion en utilisant un  produit allume feu (naturel : briquette de bois, paraffine alimentaire ; chimique : liquide ou gel allume feu).
Plusieurs précautions sont à prendre pour maîtriser le barbecue nécessitant ainsi quelques règles d’hygiène et savoir-vivre à suivre afin de limiter les risques d’accidents matériels et corporels. Pour cela, il faut que le barbecue soit situé le plus loin des arbres ou haie et; lors de son allumage, ne pas prendre des produits inflammables comme l’alcool ou l’essence. Les ustensiles doivent être les plus adéquates et les plus propres comme les gants, les fourchettes, la grille. Il faut avoir un tuyau d’arrosage à proximité et d’éviter de servir pendant la cuisson. La plus importante façon qui montre que vous maîtrisez votre barbecue est le fait de savoir éloigner les enfants et d’avoir une trousse de premier secours.

Quelles cuissons pour les viandes au barbecue ?

viandes-au-barbecue.jpg

Pout optimiser le goût tout en évitant la toxicité provoqué par les barbecues, il faut prendre compte que chaque viande est spécifique et leur temps de cuisson au barbecue est très variable : brochette d’agneau (9-10mn), chipolata et merguez (10-15mn), poulet et lapin (15-20mn), poisson (10mn), côtelette de porc (15-20mn), côte de bœuf (20mn),… Et pour éviter que la viande soit carbonisée, il est mieux de la badigeonner avec de la marinade de temps en temps.